Vous êtes ici : ---> Accueil ---> Contenu de la revue ---> Résumés d'articles ---> Étienne Martin, sculpteur mondialement connu, Drômois méconnu
   
 

Étienne Martin,
sculpteur mondialement connu,
Drômois méconnu

Par Jacques Delatour

Ed. AUED, Valence, Études drômoises, revue trimestrielle,
n°25 de mars 2006 pp. 40 et 41

Résumé d'après l'article

 
 

       Sculptures d'Étienne Martin au parc Jouvet
 

 

 

 

Étienne Martin est né en 1913 à Loriol.
Après des études au Lycée Loubet de Valence, il se forme à l’École des Beaux Arts de Lyon, puis travaille à Paris où il fréquente des membres du groupe Lyonnais Témoignages.
Pendant la guerre, il se réfugie à Dieulefit.
En 1949, il installe définitivement son atelier rue Pot de Fer à Paris.
Il trouve sa voie en réalisant ce qu’il appelle ses « Demeures », des sculpturesqui peuvent déconcerter par leur abstraction et qui font sans doute appel à la nostalgie des constructions enfantines. « Je me suis souvenu de mon enfance et j’ai dessiné ma maison… »

 

Étienne Martin a enseigné à l’École des arts appliqués ; il a reçu le grand prix des arts de la ville de Paris.
Ses œuvres sont exposées dans les plus grands musées du monde : Amsterdam, New York, Chicago. Son Personnages III en bronze ciselé trône au Jardin des Tuileries à côté d’œuvres de Giacometti, Max Ernst et Germaine Richier.
La ville de Valence, en 1992, a exposé des sculptures à des endroits « névralgiques » de la cité.
La dernière œuvre d’Étienne Martin vendue à l’Hôtel Drouot en 2000, le Dragon, une sculpture en bois de 1987 a atteint la somme de 114 337 €.

 
                                                       À Bercy